Méditation Vipassana

Vipassana est une des plus anciennes techniques de méditation de l’Inde. Selon l’introduction du centre français de méditation Vipassana, Vipassana signifie “voir les choses telles qu’elles sont réellement". Elle a été enseignée en Inde il y a plus de 2500 ans comme un remède universel destiné à soigner les “maux universels", un Art de Vivre.

vipassana

Je suis allée au centre taïwanais de méditation Vipassana il y a 3 ans pour prendre le cours de méditation Vipassana. Pendant le stage de 10 jours, on ne parle pas, on ne regarde pas les autres, on ne fait pas de sport, on n’écrit rien et on ne note rien. La seule chose qu’on fait est l’observation de soi. On médite presque tout le temps de 5 heures du matin à 9 heures du soir sauf pendant les trois repas et la sieste tous les jours. De plus, on jeûne après le déjeuner, alors le dîner est en fait rien (une pomme pour les nouveaux étudiants).

Chaque session de méditation Vipassana dure 1 heure. On commence par fixer son attention sur le flux de la respiration quand il entre et sort des narines. Après être devenu calme et concentré, on observe les sensations à travers le corps, comprend leur nature du changement constant, “無常" en chinois, et développe l’équanimité en apprenant à ne pas y réagir.

La technique de méditation Vipassana est très facile à apprendre mais à la fois très difficile à bien pratiquer. C’est presque impossible de fixer mon attention pendant longtemps sans être distraite. Beaucoup d’idées émergent quand je ferme mes yeux et elles m’emmènent loin. Alors, la sensibilisation rapide de distraction est le premier défi.

Après, on doit être assez sensible pour observer et sentir les sensations à travers le corps. Est-ce que vous pouvez sentir les sensations de chaque partie du corps ? Vous êtes sûrs ? Essayez !

Le dernier et le plus difficile défi est de ne pas aimer les sensations, de ne pas les détester, et le plus important de tous, de ne pas y réagir. Imaginez que vous avez mal à la tête ou aux dents, et vous ne pouvez pas espérer que la douleur disparaît immédiatement. Au contraire, vous devez accepter la douleur, comprendre qu’elle ne durera pas toujours, et continuer à observer les autres sensations. La principle est qu’aucune sensation n’est meilleure ou plus mauvaise qu’une autre. Rien dure pour toujours et tout change constamment ; c’est “la réalité et la vérité de la vie", et on le comprend en le vivant.

Après avoir compris ça, on peut ensuite développer l’équanimité pour tous.

Pourquoi on doit pratiquer l’équanimité ? Parce que la cause de la souffrance est “la négativité dans l’esprit" qui est générée quand on juge : bon ou mauvais quelque chose. S’il est bon, on le désire plus et on se sentira mal quand il ne pourra pas le garder. S’il est mouvais, on le déteste et on se sent mal.

Alors, la seule manière de rester dans la paix et l’harmonie est de ne rien aimer ni de détester. On dirait que c’est passif de ne rien aimer et de ne rien détester, mais en fait, on peut apprécier sa vie et tout le monde avec l’équanimité parce qu’on fais spontanément ce qu’il aime sans attachement et sans la peur de l’échec.

Bien sûr, c’est plus facile à dire qu’à faire, et je déteste beaucoup de choses maintenant. Mais je pense que la méditation Vipassana est une très bonne technique pour se détendre et d’atteindre “la paix intérieure", et je vais la présenter à mes collègues en juin.


Lecture prolongée :
我的Vipassana內觀十日修行 – 生活點滴與結緣
我的Vipassana內觀十日修行 – 內觀歷程與體驗
我的Vipassana內觀十日修行 – 心得、體驗與領悟

廣告
本篇發表於 Apprendre le français, 身心靈 並標籤為 , , 。將永久鏈結加入書籤。

One Response to Méditation Vipassana

  1. 引用通告: Le Français et Moi | Lillian's Wonderland

發表迴響

在下方填入你的資料或按右方圖示以社群網站登入:

WordPress.com Logo

您的留言將使用 WordPress.com 帳號。 登出 / 變更 )

Twitter picture

您的留言將使用 Twitter 帳號。 登出 / 變更 )

Facebook照片

您的留言將使用 Facebook 帳號。 登出 / 變更 )

Google+ photo

您的留言將使用 Google+ 帳號。 登出 / 變更 )

連結到 %s